Réaliser ses masques en tissu : la routine beauté DIY

Une jolie peau, en bonne santé et apaisée, on en rêve toutes.s (ne réservons pas cela qu’aux femmes 😉 ). Faute de temps, de moyen, ou de motivation, il n’est pas toujours facile de s’en occuper comme on le voudrait. On pense souvent (à tort) qu’il faut utiliser des produits coûteux pour prendre soin de son visage. Cependant, il est possible de réaliser ses masques en tissu facilement et de façon économique. Allons voir cela de suite avec une petite routine beauté DIY.

Les masques en tissu : c'est quoi en fait ?

Depuis plusieurs années, et devant l’essor de la K-Beauty, on entend beaucoup parler des masques en tissu que l’on retrouve empaquetés dans un emballage individuel hermétique. Mais en fait, c’est quoi un masque en tissu ?

Alors non, vous vous doutez bien qu’il ne s’agit pas d’un masque de carnaval ou pour Halloween 😉 . Il s’agit d’une « feuille » de tissu ovale avec des fentes au niveau des yeux et de la bouche. La plupart des masques sont constitués de coton, mais aussi de fibres synthétiques pour que le masque épouse mieux les reliefs du visage.

réaliser ses masques en tissu Masques coréens en tissu Innisfree
Oui, ça peut surprendre vu comme tel

Depuis plusieurs années, et devant l’essor de la K-Beauty, on entend beaucoup parler des masques en tissu que l’on retrouve empaquetés dans un emballage individuel hermétique. Mais en fait, c’est quoi un masque en tissu ?

Alors non, vous vous doutez bien qu’il ne s’agit pas d’un masque de carnaval ou pour Halloween 😉 . Il s’agit d’une « feuille » de tissu ovale avec des fentes au niveau des yeux et de la bouche. La plupart des masques sont constitués de coton, mais aussi de fibres synthétiques pour que le masque épouse mieux les reliefs du visage.

réaliser ses masques en tissu Masques coréens en tissu Innisfree
Oui, ça peut surprendre vu comme tel

Ainsi, dans sa forme tout prête, le masque en tissu est imbibé d’une lotion aux diverses propriétés. Vous allez donc le laisser poser sur votre visage le temps indiqué. Vous pourrez ensuite le mettre à la poubelle.

Ça, ce sont les masques en tissu (ou sheet mask) que l’on trouve facilement dans le commerce. Alors qu’ils sont largement répandus et plutôt bon marché en Corée du Sud, ceux que nous trouvons dans nos contrées ont un coût unitaire assez élevé. Vous allez voir qu’il est possible de réaliser ses masques en tissu facilement, à la maison et sans devoir se couper un bras !

Réaliser ses masques en tissu la routine beauté DIY
Photo : Innisfree

Réaliser ses masques en tissu : quels sont les avantages ?

C’est maintenant qu’on arrive dans la partie la plus intéressante ! Comme je vous l’ai dit précédemment, il est relativement facile de réaliser ses masques en tissu, mais c’est aussi économique. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il faut peu de matériel, et que celui-ci est rapidement rentabilisé.

En plus de cela, on évite des déchets (Mère Nature nous dit merci), parce que oui, les emballages ont beau être tout jolis, ils ne sont dans l’ensemble par recyclables.

C’est maintenant qu’on arrive dans la partie la plus intéressante ! Comme je vous l’ai dit précédemment, il est relativement facile de réaliser ses masques en tissu, mais c’est aussi économique. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il faut peu de matériel, et que celui-ci est rapidement rentabilisé.

En plus de cela, on évite des déchets (Mère Nature nous dit merci), parce que oui, les emballages ont beau être tout jolis, ils ne sont dans l’ensemble par recyclables.

Alors, sans plus tarder, voyons donc de quoi vous aurez besoin :

  • un masque vierge en tissu (c’est à dire sans aucun produit ajouté)
  • une assiette ou autre pour faire imprégner le masque
  • un cosmétique de votre choix

Les cosmétiques à utiliser pour votre DIY de masque en tissu

Maintenant que vous avez votre masque en tissu vierge, il reste à savoir quel(s) produit(s) choisir en fonction des effets que vous recherchez pour votre peau. Le type de produit va dépendre de votre porte-monnaie, mais aussi des vos préférences. La sensation huileuse vous dérange-t-elle ? Aimez-vous avoir le visage humide ?

Voici donc une liste de cosmétiques utiles pour réaliser ses masques en tissu :

  • les eaux florales (ou hydrolat) : généralement utilisées pour aromatiser des plats ou pour remplacer le toner (tonique), celles-ci se prêtent très bien à la confection de masque beauté. Les peaux délicates pourront se tourner vers l’eau de camomille romaine, de tilleul ou de géranium. Pour les peaux à problèmes, on optera pour de l’hydrolat de lavande (qui apaise aussi les tensions nerveuses), d’hamamélis ou encore de bambou. Je vous invite à découvrir les bienfaits des plantes et à choisir celles qui vous conviennent le mieux.
  • l’eau de riz : utilisée depuis des siècles en Asie, cette eau est recommandée pour traiter les problèmes d’acné, éclaircir le teint et adoucir la peau. Pour s’en procurer, c’est très simple : il suffit de garder l’eau de rinçage du riz avant de le cuire. Préférez le riz bio et conservez l’eau 2 jours au maximum.
  • le thé vert : pourquoi ne pas garder l’eau (non sucrée) de votre thé et l’utiliser pour imbiber votre masque ? Ses vertus antioxydantes et purifiantes donnent un coup de pep’s à votre peau.
  • le gel d’aloe vera ou de lin (moins connu, mais très hydratant) : maintenant démocratisé, ce gel hydrate votre peau et permet une meilleur cicatrisation. De plus, vous pouvez profiter d’un coup de frais en le laissant au frigo.
  • les huiles végétales : si la sensation ne vous est pas désagréable, vous pouvez utiliser un peu d’huile pour vos masques en tissu. Par exemple, celle de noisette ou de jojoba est parfaite pour les peaux mixtes à grasses. Néanmoins, n’abusez pas sur la quantité pour éviter de vous retrouver toute luisante.
  • les toners, lotions, essences ou élixirs tout prêts : que l’on peut retrouver dans de nombreuses boutiques. Vous pourriez vous laisser tenter par un élixir à la rose ou bien par un soin coréen. Le gros avantage, c’est qu’ils sont déjà prêts à l’emploi. Cependant, le coût peut s’avérer élevé en comparaison avec les autres solutions.
Produits naturels

Le DIY de masque en tissu

Il est évident que vous pouvez mélanger plusieurs actifs afin de trouver l’effet recherché pour votre peau. Néanmoins, évitez les trop nombreux mélanges pour ne pas saturer votre peau. Également, il est recommandé tester les produits sur une petite partie de votre peau (comme le poignet) et voir comment vous réagissez. Cela permet de déceler de potentielles allergies ou réactions.

Maintenant que votre « mixture » est prête, il vous suffit de dégainer votre masque en tissu vierge et le déposer sur une assiette ou tout autre contenant. Versez vos actifs sur le masque et attendez environ 1 minute le temps qu’ils soient absorbés. Vérifiez que votre masque est imbibé et si nécessaire, rajoutez un peu de produit.

Il est temps d’appliquer le masque (pensez au bandeau pour éviter les cheveux gênants), de vous allonger tranquillement en écoutant de la musique qui détend et de laisser poser entre 10 et 20 minutes. Lorsque le temps de pose est fini, tapotez doucement votre visage pour faire pénétrer l’excédent ! 🙂

Vous voyez, réaliser ses masques en tissu est rapide, facile, économique et même ludique ! Sur ce, je vous souhaite de passer de bons moments détente avec votre masque et votre boisson préférée. 😉

Gomirang n’est affilié à aucun site internet et ne saurait être tenu responsable de l’usage de produits cosmétiques cités dans l’article, ou de la non-efficacité de ceux-ci.